seins tombants Rouen

MASTOPEXIE OU LIFTING DES SEINS – PTOSE MAMMAIRE

La correction mammaire pour ptose (mastopexie) est une demande fréquente de consultation.

L’intervention concerne les femmes dont la poitrine s’est vidée et affaissée (ptose) après des grossesses ou un amaigrissement important, et qui souhaitent retrouver des seins hauts, plus fermes qui se tiennent. .

La mastopexie permet de replacer correctement le mamelon et l’aréole et de remonter la poitrine. Il peut être associé une pose de prothèse mammaire lorsque le volume de la poitrine n’est pas assez suffisant.

L’objectif principal est de retrouver un décolleté satisfaisant avec un galbe, afin de revenir à une position et une forme antérieures des seins.

La mastopexie est une intervention purement esthétique, et n’est jamais prise en charge par la sécurité sociale.

  • AVANT L’INTERVENTION
    • Deux consultations préopératoires avec le chirurgien, associées à un délai de réflexion minimal de 15 jours
    • Consultation avec le médecin anesthésiste
    • Une mammographie et une échographie mammaire sont réalisées avant l’intervention
    • Réalisation de photographies pré-opératoires de face et de profil
    • Remise de la fiche d’explication de la SOFCPRE et du consentement éclairé
    • Arrêt du tabac 15 jours avant l’intervention (risques de nécrose de l’aréole et du mammelon)
  • PENDANT L’HOSPITALISATION
    • Dessins préopératoires
    • Anesthésie générale
    • Durée d’intervention : deux heures environ.
    • Hospitalisation de 24 heures
    • Pansement et sortie à J1
  • APRÈS L’INTERVENTION
    • Pansement tous les deux jours par une infirmière à domicile
    • Première visite de contrôle avec le chirurgien à J15
    • Reprise de l’activité à J7
    • Port d’une brassière ou d’un soutien-gorge sans armature pendant deux mois
    • Reprise d’activités sportives : progressivement un mois après l’intervention.
    • Aspect définitif du résultat après environ trois mois

LA TECHNIQUE OPÉRATOIRE

La patiente est en décubitus dorsal, en position demi-assise.

La mastopexie consiste à réaliser un redrapage de la peau à l’aide d’une à trois cicatrices, selon l’importance de la ptose et l’excédent cutané associé : péri-aréolaire, verticale et horizontale sous-mammaire

Les sutures cutanées sont réalisées au fil résorbable, il n’y a pas nécessité de les retirer.