abdominoplastie

ABDOMINOPLASTIE & CHIRURGIE POST-AMAIGRISSEMENT

Les grossesses rapprochées ou multiples, le surpoids ou le manque d’activité physique peuvent affecter l’aspect de la paroi abdominale et la sangle musculaire.

On observe une fonte graisseuse associée à un relâchement cutané sévère et un affaiblissement des abdominaux

L’objectif de la dermolipectomie abdominale ou abdominoplastie est d’obtenir un ventre plat, et peut nécessiter un geste sur :

  • la peau en excès, qui est distendue et relâchée
  • la graisse excédentaire, notamment au centre de l’abdomen et sur les côtés
  • les muscles abdominaux parfois écartés après grossesses (diastasis)

L’intervention peut être prise en charge partiellement par la sécurité sociale sur demande d’entente préalable, lorsqu’il existe un tablier abdominal recouvrant le pubis.

  • AVANT L’INTERVENTION
    • Lorsque l’intervention est à visée esthétique, il faut prévoir deux consultations préopératoires avec le chirurgien, associées à un délai de réflexion d’au moins 15 jours.
    • Lorsqu’il existe un tablier abdominal, la demande d’entente préalable est faite lors de la consultation
    • Consultation avec le médecin anesthésiste
    • Un doppler veineux est réalisé en préopératoire
    • Photographies pré-opératoires de face et de profil
    • Arrêt de la prise d’Aspirine ou d’Anti inflammatoires dans les dix jours précédant l’intervention
    • Remise de la fiche d’explication de la SOFCPRE et du consentement éclairé
    • Arrêt du tabac 15 jours avant l’intervention.
  • PENDANT L’HOSPITALISATION
    • Dessins préopératoires
    • Anesthésie générale
    • Durée d’intervention : deux heures environ.
    • Hospitalisation de 48 heures
    • Pansement à J2
  • APRÈS L’INTERVENTION
    • Pansement tous les deux jours par une infirmière à domicile
    • Première visite de contrôle avec le chirurgien à J15
    • Arrêt de travail d’un mois
    • Thromboprohylaxie pendant 15 jours
    • Port de bas et d’une gaine de contention pendant deux mois
    • Reprise d’activités sportives : progressivement un mois après l’intervention.
    • Interdiction de porter des objets lourds pendant un mois
    • Aspect définitif du résultat après trois mois

LA TECHNIQUE OPÉRATOIRE

La patiente est en décubitus dorsal

La cicatrice peut être horizontale seule, cachée dans le pli du pubis, ou associée à une cicatrice verticale sous-ombilicale.

On réalise une transposition de l’ombilic, qui est placée à une position plus haute, et on réalise une remontée du pubis.

Une lipoaspiration est réalisée pendant l’intervention afin d’affiner la taille.

La réparation de la paroi musculaire est réalisée dans les cas où il existe un diastasis.